Nourrissage traditionnel

mai 16 2012
, , , ,

J+39/ Bien que les apports de proies quotidiens soient moins nombreux, la qualité reste la même: du pigeon pour clore la croissance des jeunes. Le rituel non plus n’a pas changé: la femelle « prépare » quelque peu la proie sur la corniche avant de l’amener au nichoir. La distribution est toutefois, depuis une dizaine de jours, plus aléatoire. Pour ce pigeon là, les jeunes ne semblent pas affamés et ainsi la femelle pourra donner la becquée.

Bookmark/Favorites

Les commentaires sont fermés.